A propos de l’auteur

Pendant cinq ans (2004-09) j’ai tenu, sous le nom de Fuligineuse, un blog qui s’appelait Sablier. Désormais j’ai décidé de faire mon « coming out » et de revendiquer mon identité…

Elizabeth Legros Chapuis

Née en 1948 dans le Gâtinais, aux confins de l’Yonne, de la Seine-et-Marne et du Loiret. Études de lettres modernes à Paris. Après avoir vécu une dizaine d’années en Grèce, revient en France et s’oriente vers le journalisme (presse professionnelle de l’industrie). Depuis 2004 statut de journaliste free-lance.

Grande lectrice de Roger Vailland depuis longtemps, elle crée fin 2006, avec Alain (Georges) Leduc, le site consacré à cet écrivain et y publie plusieurs études thématiques sur son œuvre, ainsi que dans les Cahiers Roger Vailland (éditions Le Temps des Cerises) : De Paris à Prague dans les romans de Roger Vailland, Conscience de soi et image de l’autre, Continuité du réel, etc…

Collabore à diverses revues : Écritique, La Faute à Rousseau, Borborygmes, ainsi qu’à différents sites littéraires : Autour des auteurs, Castalie,  Annetna Nepo, l’Encyclopédie sur la mort, la Revue des Ressources

 

Activité sur Internet

  • Contribue à la Wikipedia, notamment par des articles sur des auteurs grecs (Nikos Kavvadiás, Kostas Takhtsís, Andréas Embiríkos…) ou anglo-saxons (Malcolm Lowry, John Fowles, Iris Murdoch…), et sur d’autres thèmes littéraires (Le ‘whodunit’, Les Cahiers des Brisants, Le dictionnaire Khazar…)
  • Contribue au site « Récits de rêves » de l’Université d’Ottawa.
  •  Participe dans le cadre de l’Association pour l’Autobiographie (APA) au groupe de travail créé à la Bibliothèque Nationale de France pour l’archivage des journaux personnels en ligne.
  •  Contribue aux sites collectifs Chroniques de la rentrée littéraire et Masse Critique (Babelio) (critiques de livres) ainsi qu’au Convoi des Glossolales et au Chevalier des Touches (textes).
  • todo-liste-1-225x300 Janvier 2012 : Contribution au livre de Christine Jeanney, Les sirènes on ne les voit pas un couvercle est posé dessus, paru chez publie.net : une dizaine des 180 photos sur la base desquelles les textes ont été écrits.

 

 

 

Publications papier

18355-2011 couv-fascinamex-9782296543645r

  •  Contribution (sous le pseudo de Fuligineuse) au livre collectif de Franck Garot Les 807 – exercices d’écriture ludique à partir d’une phrase d’Éric Chevillard (The Book Edition, 2010).
  •  Mars 2011 : Publie un essai, Le Mexique, un cas de fascination littéraire (Au pays des chiens morts) aux éditions de l’Harmattan.
  •  Juillet 2012 : Publie une étude sur la fiction criminelle par des auteurs femmes anglophones de la période 1975-2000 : Des femmes dans le noir (éditions Le Coin du Canal).
  • Travail en cours : une étude sur l’évolution des représentations de la forêt dans l’imaginaire et la fiction littéraire. Dans ce contexte, a participé au festival de La Garde-Freinet, La Forêt en partage (mai 2009).

22 réflexions au sujet de « A propos de l’auteur »

  1. Cela faisait longtemps que je n’étais pas allé voir le Sablier et je me retrouve sur une couche sédimentaire, d’alluvions devrais-je dire.

    Où se retrouve Wikipen dans vos expériences littéraires?

    Amicalement,

    Jpab

    • Bonjour Jérôme,
      Wikipen c’est pour moi maintenant de l’histoire ancienne… je n’y contribue plus depuis début 2008. J’ai collaboré un temps aussi à un autre site fonctionnant sur le même principe, Wikimaginaire ; plus maintenant. L’idée générale étant de me concentrer sur quelques activités de base (qui sont suffisamment absorbantes).
      En tout cas merci de votre intérêt, à bientôt,
      E

  2. Je crois que c’est la première fois que je prends connaissance de ces notes sur l’auteur. Je ne connaissais pas tout cela mais je ne suis pas du tout surpris de ce parcours riche et intéressant ; je l’avais plus ou moins deviné à travers les billets du Sablier et probablement plus encore à travers ces Sédiments.
    Ma capacité de concentration est au plus bas ces temps-ci mais je reviendra explorer plus à fond certaines collaborations.
    Bonne continuité.

  3. Chère Amie,
    Grâce au blog « lesvoiesdelame » anciennement « lestroismondes », je découvre votre travail et votre passion.
    Paradoxalement, je ne lis pas beaucoup, mais j’adore posséder des livres. Ils contiennent les connaissances accumulées par les générations passées.
    M’autorisez-vous à copier le paysage de l’Atlas que vous avez choisi pour illustrer Tibhirine ?
    A bientôt.

  4. J’apprécie vraiment la poésie qui se dépose grâce à vous, par strate, sur les pixel de ma compréhension picturale du monde. Vous m’éclairez et par là même illuminez le sens de mon travail.
    J’apprécierais que vous y jetiez un oeil et que vous me dites si cette archéologie là se rapproche de votre quête ?
    A bientôt j’espère
    Lemock

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s