Gloire au cinéma mexicain

 

Ce qui devait être une fabuleuse Année du Mexique en France s’est réduit à une peau de chagrin, en raison des événements que vous savez. Raison de plus pour s’intéresser aux quelques manifestations qui ont pu surnager, comme cet hommage au cinéma mexicain qui se tient au cinéma MK2 Bibliothèque et s’inscrit dans le cadre du festival Paris Cinéma (du 2 au 13 juillet).

 

María Candelaria, film d’Emilio Fernández (1943) avec Dolores del Rio et Pedro Armendáriz

Après le Brésil, la Corée, le Liban, les Philippines, la Turquie et le Japon l’an dernier, l’édition 2011 de Paris Cinéma célèbre le cinéma contemporain mexicain. À travers un panorama inédit de la diversité du cinéma mexicain d’hier et d’aujourd’hui (courts et longs métrages, perles oubliées du patrimoine, films d’animation, films d’auteurs et grands succès populaires), il invite à la découverte d’une cinématographie originale, marquée par une relation forte au voisin américain (illustrée notamment par le thème Mexico/USA, Aux frontières du western) et par un renouveau incontestable de ses auteurs. De nombreux invités seront présents, parmi lesquels le beau Gael Garcia Bernal, star de Amour Chiennes, de la Science des Rêves, de Babel

 

source image : site Más de Cien Años de Cine Mexicano

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s