Brennus et Brennus

 

 

Chacun sait que le « bouclier de Brennus » est la récompense décernée à l’équipe victorieuse du championnat de France de rugby à XV, le Top 14 (remporté hier par l’équipe de Clermont-Ferrand). Ce trophée – un bouclier symbolique fixé sur une planche de bois – doit son nom à son créateur, le graveur Charles Brennus (1859-1943), par ailleurs cofondateur de la fédération française de rugby, et il a été réalisé sur un dessin initial du baron Pierre de Coubertin.

Brennus et le pesage de la rançon - gravure du 19e s.

 

 

Naïvement, et en tant que native du Sénonais, je croyais que c’était le bouclier authentique de Brennus, chef gaulois des Sénons. Brennus avait mené ses guerriers en Italie, s’illustrant notamment en pillant Rome, en 390 av. J.-C. ; c’est lors de cet événement que se produisit l’histoire des oies du Capitole, et que Brennus, selon le récit qu’en fait Tite-Live, aurait prononcé la sentence « Vae Victis ! » (« Malheur aux vaincus ! »). Voilà un Gaulois qui aurait pu être Etats-Unien : il n’aimait pas les losers.

Source images

Bouclier

Brennus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s