La eternidad del tango

C’est un beau cadeau que France Inter nous a fait hier soir en diffusant en direct le concert de Gotan Project donné au studio 104 de la maison de Radio-France. Deux heures de pur bonheur !
Gotan Project est un groupe helvético-franco-argentin dont la musique mêle le tango et les rythmes électroniques. Leur nom est basé sur l’équivalent en espagnol d’Argentine du verlan, le vesre, qui transforme Tango en Gotan.

Composé du Français Philippe Cohen Solal, du Suisse Christop Müller et du guitariste argentin Eduardo Makaroff, le groupe publie en 2001 son premier album La Revancha del tango qui aura un succès planétaire immédiat. « En permettant au tango de revenir sur le devant de la scène, Gotan Project continue de célébrer le répertoire traditionnel en le remixant, l’enrichissant de boucles électroniques mais aussi de cordes, de percussions et de chants novateurs, rappelant au passage que la capitale française reste un bastion de créativité autour de cette musique argentine, à l’origine porteuse de contestation sociale, mais pour toujours véhicule de passion. » On se souvient en effet des Trottoirs de Buenos Aires, la boîte de café-concert ouverte aux Halles fin 1981 et où se sont produits tous les grands noms de cette musique unique.

Travail éclectique que celui de Gotan Project. Trois CD en presque dix ans, ce n’est pas la profusion. En mai 2006, le groupe sort son deuxième album, Lunático, dont le nom est celui du cheval de course de Carlos Gardel. Le nouvel album Tango 3.0, dévoilé le 19 avril 2010, contient le single La Gloria, sur lequel intervient le célèbre commentateur argentin de football Victor Hugo Morales. Le trio continue son exploration musicale en intégrant au tango des rythmes électro et d’autres musiques latino-américaines comme la cumbia ou la chacacera.

On peut aller écouter Gotan Project sur la radio en ligne Deezer, ou si on a de la chance à l’Olympia le 17 mai.
Plein de choses à lire, à voir et à entendre sur le site Tout Tango.

Image : The Lexicon

Publicités

Une réflexion au sujet de « La eternidad del tango »

  1. j’adore ce groupe ; il me met de bonne humeur si jamais je suis un peu triste ; mais je l’écoute aussi volontiers quand je suis joyeuse;
    [tu as vu ? j’utilise les points virgules 🙂 ]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s