Des outils pour penser la crise… et au-delà

Le site Rue 89 propose en ce moment la vidéo d’une interview du philosophe Alain Badiou (environ 40 minutes). Des propos qui viennent à point nommé, quelques jours avant les élections européennes, pour nous inviter à repenser la démocratie, ce que nous en attendons et ce que nous lui devons…

La Démocratie couronnant le peuple

La Démocratie couronnant le peuple

Catalogué philosophe maoïste, Alain Badiou en réalité ne croit plus aux « révolutions », un modèle périmé selon lui.
La crise a-t-elle changé quelque chose aux conditions du débat ? « Sans doute », répond Badiou, les positions des néo-libéraux ont pris un coup. « Nous vanter le capitalisme comme la fin de l’histoire, le meilleur système…, tout cela est un peu plus difficile aujourd’hui. »

Mais il ne croit pas que la crise ait ouvert des « perspectives lumineuses ». Il parle d’une « crise classique, une crise d’endettement » et n’entrevoit pas de « changements majeurs » : « Les termes du débat ont changé, la situation politique ne me paraît pas se modifier à la même allure (…). Le souci fondamental de tous les Etats a été de sauver le système à tout prix. »

Badiou considère ainsi que l’expression « capitalisme moralisé » est un oxymore. Mais si c’est le système lui-même qu’il y a lieu de remettre en question, comment faire ? Le philosophe estime que le NPA, par exemple, se fourvoie dans une « impasse » en s’engageant autant dans la voie électorale. Badiou a le mérite de montrer que des voies nouvelles pour que s’exerce une démocratie véritable doivent être trouvées, mais que dans la période de transition que nous vivons, les choses ne sont pas claires d’emblée ni les solutions apparentes.

J’ai pour ma part des rapports ambigus avec la philosophie (bien sûr ici il s’agit de politique, mais vue par un philosophe). Je ne maîtrise pas son vocabulaire, je suis souvent rebutée par les concepts et grandement ignorante des théories et des écoles. Mais par les temps qui courent, je trouve que cela fait du bien d’écouter une voix libre, intelligente et qui stimule la réflexion personnelle.

Le site de Rue 89 comporte toute une série de liens pour en savoir plus sur le travail de Badiou, y compris le texte de certains de ses cours et séminaires. (Merci à Jean-Louis Clavé de m’avoir signalé cette vidéo).

——-
Image : La Démocratie couronnant le peuple
Bas-relief du IV° siècle, Athènes
Musée de l’Acropole, photo MSM

Publicités

5 réflexions au sujet de « Des outils pour penser la crise… et au-delà »

  1. Pour penser plus largement, au-delà de la seule crise, l’existence d’une troisième modalité d’action politique démocratique entre la « voie électorale » et la « révolution », on peut recommander la lecture de La Contre-démocratie. La politique à l’âge de la défiance de Pierre Rosanvallon (Seuil, 2006, coll. Points Essais), assez stimulant.

  2. Bonjour

    je réalise un film sur la démocratie, et j’aimerais vraiment connaître le nom de l’auteur de la sculpture « démocratie couronnant le peuple »

    si vous avez une piste, je serais infiniment reconnaissant (mon mail est gauthier(arobase)gomme-films.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s